• fr
  • en
  • zh-hant

Monsieur le Ministre,

Messieurs les Ambassadeurs,

Mesdames, Messieurs,

Soyez les bienvenus à cette 8ème édition du Chinese Business Club, auquel je suis très heureux de vous accueillir dans ce magnifique hôtel particulier Salomon de Rothschild.

Le déjeuner a été préparé par le chef multi-étoilé Yannick Alléno : permettez-moi de le remercier.

Vous le savez, l’objectif du Chinese Business Club est de réunir des dirigeants et des leaders d’opinion, Chinois et Français, afin de renforcer les liens économiques et amicaux qui unissent nos deux pays.

Il y a tout juste un mois, la France a déroulé le tapis rouge en l’honneur du Président Chinois Xi Xinping : réception à l’Elysée, concert à Versailles, dîner intime au Grand Trianon….

Mais aussi : établissement d’un «  partenariat mutuellement profitable » entre la Chine et la France.

La France enregistre, avec la Chine, son plus fort déficit commercial, soit 26 milliards d’euros sur les 12 derniers mois. Les Allemands exportent 4 fois plus que nous vers la nouvelle 1ère puissance commerciale du monde.

La Chine est le 2ème fournisseur de la France, mais la France n’arrive qu’en 19ème position des fournisseurs de la Chine.

Il est urgent de rééquilibrer le commerce extérieur de nos deux pays. Nous devons, nous Français, restaurer notre image et accélérer les réformes indispensables pour attirer les investisseurs chinois.

C’est un objectif ambitieux. Pour l’atteindre, il est nécessaire de multiplier les contacts et de se rencontrer comme nous le faisons aujourd’hui au Chinese Business Club.

Le développement des relations d’affaires franco-chinoises passe par la volonté de créer des liens d’amitié entre nous : ce sont ces petits liens qui permettront de développer notre partenariat.

Comme l’écrit Confucius : « L’homme qui veut déplacer une montagne, commence par déplacer les petites pierres».

Je vous remercie de votre attention et je cède maintenant la parole à Son Excellence Monsieur ZHAI Jun, Ambassadeur de Chine en France.