• fr
  • en
  • zh-hant

Madame la Maire,

Mesdames et Messieurs les Ministres, 

Madame le Sénateur,

Mon Général,

Mesdames, Messieurs,

 

Au nom des membres du Chinese Business Club ici présents, je vous remercie de nous honorer de votre présence.

Permettez-moi, tout d’abord, de souhaiter la bienvenue aux nouveaux membres de notre Club :

AUCOFFFRE.COM  / PinZheng / ECHANGE CREATIF /  FIRST LIMOUSINES  /  

Espace Langues & Coaching / ACTEON / TEQOYA /

 

Dans 8 mois, le 13 septembre exactement, les membres du Comité International Olympique désigneront le pays qui accueillera les Jeux Olympiques de 2024.

 

Parmi tous les dossiers qui sont sous votre responsabilité : les migrants, la pollution, la circulation automobile, le Grand Paris, la sécurité, et j’en passe …., la candidature de Paris vous tient particulièrement à cœur.

Je profite d’ailleurs de cette tribune pour adresser, au nom de nous tous un message de sympathie et de soutien aux 3 champions ici présents : Sarah Ourahmoune, championne du monde de boxe, Camille Lacourt, champion du monde de natation et Pascal Gentil, champion du monde de taekwondo.

“Made for sharing !”  (Venez partager !) est le slogan officiel que vous avez choisi pour la candidature de Paris, et qui a été dévoilé récemment sur la Tour Eiffel.

Le Chinese Business Club adhère à fond aux valeurs qu’évoque ce slogan : le partage, le contact, la réciprocité, le respect de l’autre, autant de principes qui inspirent les déjeuners de notre Club depuis quatre ans. 

 

L’objectif du Chinese Business Club est en effet de renforcer les liens économiques et amicaux entre la Chine et la France. 

 

Les JO seront une occasion exceptionnelle de faire venir à Paris des étudiants chinois, des touristes chinois et des investisseurs chinois. La Chine est devenue la locomotive du tourisme mondial.

« Paris saura vous accueillir » avez-vous promis dans une vidéo diffusée sur WeChat. 

Le Chinese Business Club s’associe à cet engagement.

 

Votre tâche n’est pas facile, Madame la Maire, puisque vous devez prévoir l’avenir de Paris !

 

Comme l’écrit Confucius : 

« Qui ne se préoccupe pas de l’avenir lointain,

Se condamne aux soucis immédiats »

 

Madame la Maire, je vous cède la parole.