• fr
  • en
  • zh-hant

Monsieur le Premier ministre,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Mesdames et Messieurs les Députés,

Mesdames et Messieurs,

Monsieur le Président,

 

Le Chinese Business Club est très honoré d’accueillir son invité d’honneur : Mingpo Caï, fondateur et président du fonds d’investissements franco-chinois, Cathay Capital.

Mais, auparavant, permettez-moi de souhaiter la bienvenue aux nouvelles sociétés membres : 

Guerlain, Tao Prestige, uCloudLink, Global Blue, Richard Attias & Associés, La Maison du Whisky, Challenges, Planet Payment, l’Hôtel Prince de Galles, Potel & Chabot et Filorga.

Pour rappel, le Chinese Business Club France, c’est plus d’une dizaine d’évènements par an à Paris : déjeuners, cocktails, conférences. J’en profite pour remercier toutes les sociétés qui renouvellement systématiquement leur adhésion depuis la création du Club en 2012.

Je vous rappel aussi le Challenge KPMG start up Innovation France Chine, dépôt en ligne des candidatures jusqu’au 13 juillet. 

 

Monsieur le Président, vous êtes né dans un petit village de pêcheurs du Sud-Est de la Chine. Sans connaître un mot de français et sans un sou en poche, vous avez décidé de rejoindre la France en 1989. Dès lors, votre ascension relève du conte de fées. Quelle success story ! Vous commencez par intégrer l’EM Lyon dont vous êtes le premier étudiant chinois. 

A la sortie de l’Ecole, vous devenez le représentant en Chine du fabricant d’électro-ménager SEB. Vous créez, ensuite, une entreprise de marbrerie funéraire : Stonest, devenue leader sur son marché.

Vous lancez enfin le Fonds d’investissements Cathay Capital avec Edouard Moinet. Avec des bureaux à Paris, Shanghai, Pékin et New-York, votre fonds attire rapidement des entreprises à forte croissance.

Grâce à votre bonne connaissance des cultures française et chinoise, vous devenez en quelques années un homme clé des relations commerciales entre les deux pays.

Cathay Capital, c’est bientôt plus de 3 milliards d’euros de tickets dans une centaine d’entreprises, en France, en Chine, aux Etats-Unis et en Allemagne.

Vous avez une capacité hors du commun à tisser des liens, disent vos proches. Cet art de tisser des liens correspond parfaitement à l’ADN du Chinese Business Club France Chine.

Permettez-moi, en conclusion, de citer une phrase de Confucius qui me semble assez bien vous convenir.

Le Maître dit dans ses Entretiens :

« Réussir demande beaucoup de travail, beaucoup de chance, et beaucoup d’humilité. L’homme de bien le sait : il travaille beaucoup, il prend des risques osés, et ne se montre jamais arrogant. »

 

Je vous remercie de votre attention et je cède la parole à Mingpo Cai.