• fr
  • en
  • zh-hant

Monseigneur, Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Messieurs les Députés, Mesdames, Messieurs,

Au nom des membres du Chinese Business Club ici présents, je remercie chaleureusement votre Altesse de nous honorer de Sa présence.

Permettez-moi tout d’abord de souhaiter la bienvenue aux nouveaux membres de notre Club : Caviar Ultreia, JP Colonna, The Bubbles Company, le Club Med, et la Société des Bains de Mer.

Avant de vous céder la parole, Monseigneur, je voudrais mettre l’accent sur quatre entreprises qui  méritent d’être citées au palmarès des nouveaux partenariats franco-chinois.

  • Danone vient de finaliser la cession de sa marque de lait infantile Dumex au groupe chinois Yashili, dont Danone détient 25% des parts.
  • Autre exemple de partenariat réussi : les produits cosmétiques Filorga distribués chez Marionnaud et en pharmacie, sont désormais distribués en Chine sur les sites d’e-commerce : Alibaba et Jumei.
  • Troisième partenariat : Renault vient d’inaugurer sa première usine en Chine à Wuhan, en partenariat avec Dongfeng. Sur un marché qui a souffert mais présente encore une croissance de 7%, Renault-Dongfeng espère produire 150 000 Kadjar par an et conquérir 3% du marché.
  • Dernière transaction en date dans le vignoble bordelais : la famille Huang, amateurs de Bordeaux, vient de racheter le château La Cardonne et ses 125 hectares. Sur 8 000 domaines viticoles recensés dans le Bordelais, 80 soit 1 %, sont passés sous pavillons chinois et Hongkongais. 

 

Au Chinese Business Club, nous pensons que, dans un contexte mondial agité, chacun d’entre nous se doit d’œuvrer en vue de partenariats commerciaux actifs et générateurs de croissance et d’emploi.

 

Dans ses Entretiens, Confucius écrit notamment :

 

« L’homme qui veut déplacer une montagne,

commence par déplacer les petites pierres ».

 

Je vous remercie de votre attention, et je cède la parole à Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco.